Voici un petit best of de mes meilleurs astuces Cinema 4D qui rendent vraiment la vie plus facile au jour le jour ! N’hésitez pas à en abuser ;-). Au vu de la quantité impressionnante de choses à écrire sur le sujet, cet article sera évolutif et/ou réparti dans plusieurs posts.


Accéder à une rubrique d’aide :

Probablement la meilleur façon de trouver une information à propos d’une fonction ou d’un paramètre au sein du logiciel (et même parmi tout les logiciels que je connais). Et probablement la meilleur astuce de toutes ! Dans Cinema 4D vous n’avez qu’à faire un clic droit sur un paramètre et faire afficher l'aide pour retrouver directement la rubrique dans l’aide. C’est instantané et ultra pratique. Une mention spécial à tout ceux qui se donnent du mal pour traduire la documentation et l’interface même si quelques pétouilles subsistent !

aide

Les champs numériques et les variables :

Vous n’êtes pas sans savoir que Cinema 4D permet de modifier à la volée plusieurs objets, textures, tags, pommes de terre ensembles. Vous devez savoir aussi qu’il vous permet de rentrer des formules dans ces cases (ou champs numériques). Mais savez vous que vous pouvez rentrer des formules beaucoup plus puissantes. En fonction de la valeur déjà présente dans la case (x), du nombre d’objets sélectionné (tot), de l’indice de l’objet sélectionné (num) ou des valeurs aléatoires (rnd) ! Voici ce que nous dit la doc :

doc

num

Sachez aussi que vous disposez de l’ensemble des ces formules comme indiqué dans la documentation :

formules

Double clic en mode édition :

Lorsque vous éditez un objet en mode polygone (suivant le mode, polygone, arrête ou point) ET que vous êtes avec l’outil déplacement, échelle ou rotation en double cliquant sur l’élément vous aurez accès à des petits raccourcis.

  1. Sur un point vous aurez accès à une boite de dialogue vous permettant de modifier ses coordonnées (bonus : essayez aussi sur une spline vous verrez des options supplémentaires).
  2. En mode arrête vous sélectionnerez automatiquement la boucle dans le prolongement.
  3. Et enfin en mode polygone vous sélectionnerez l’ensemble des faces connectées (pour attraper un groupe de faces formant un objet individuel à l’intérieur dans objet réel).

 

point loop face

Type par défaut :

Parfois on voudrait que dès la création d’un objet, d’une texture, d’un tag ou wathever il soit paramétrer d’une certaine manière. Bref, enregistrer les valeurs par défaut des choses que l’on crée. Vous pouvez faire ça en allant dans le menu édition -> Type par défaut... du gestionnaire d’attributs. Cela fonctionne pour tout se qui peut être modifié par le gestionnaire d’attributs même les matériaux. Si vous souhaitez supprimer votre type par défaut il se trouve dans la médiathèque, dans le dossier "Par défaut"

type

Preview des matériaux :

Encore une petit astuce qui peut améliorer votre workflow. Imaginez que vous ayez besoin de prévisualiser un matériaux avec un objet spécifique ou avec des paramètres de rendu particulier. Peut-être une image d’environnement issue d’un tournage ou bien avec des paramètres de rendu de bien meilleur qualité. Et bien cette astuce est faite pour vous ;-) Sachez que chaque petite vignette de matériaux est en fait une mini scène C4D rendu en temps réel à chaque modification. Et vous pouvez créer les vôtres !

Pour vous inspirez des fichiers déjà existants et comprendre leurs fonctionnements allez simplement dans le dossier d'installation de C4D / library / materialpreview.
D’ici vous pourrez dupliquer un des fichier et le modifier à souhait (faites un tour dans les paramètres de rendu des mini scènes de la GI vous pourriez être étonné par l’optimisation). Pour la duplication faites attention aux autorisations de fichier. Vous n’aurez plus qu’a redémarrer Cinema 4D pour que votre nouvelle objet apparaisse dans la liste des preview des matériaux. Si vous souhaitez modifier cela de façon permanente pensez à l’astuce précédente. Un clic droit sur la vignette et hop !

arbre

Vous remarquerez aussi les options aperçu animé et affichez dans une fenêtre… sachez que vous pouvez aussi changer une preview d’une texture dans le shader.
preview

NEW.C4D

Vous aimeriez bien que C4D démarre avec une scène particulière ou avec un FPS différent ? Vous souhaiteriez avoir quelques matériaux déjà crées dans la scène ou des outils configurés d’une certaine manière dès le départ. Et bien vous pouvez créer une scène qui vous servira d’original à chaque nouveau fichier. Enregistrez tout simplement le fichier tel que vous le souhaitez sous le nom NEW.c4d à la racine du dossier d'installation de C4D.

new

Lien de parenté à la création d’un objet :

Vous souhaitez créer un objet qui soit automatiquement parent ou enfant d’un autre objet ? Facile sélectionnez votre premier objet et lorsque vous créerez votre déformateur par exemple pour qu’il soit enfant de votre objet sélectionné maintenez la touche SHIFT pendant que vous cliquez sur le bouton. Pour faire l’inverse pressez ALT et cliquez et votre objet nouvellement créer sera le parent de votre objet sélectionné. Pratique pour les générateurs.

Sélectionner un objet dans une fracture :

Quand on utilise un objet fracture pour profiter de l’ensemble du potentiel des effecteur sur un groupe d’objet on se retrouve parfois un peu bloqué pour sélectionné se qui se trouve à l’intérieur de la fracture sans devoir la déactiver. La solution ; double cliquer sur l’objet dans la vue pour le sélectionner.

doublekick

Effecteur MOGRAPH et particules :

Vous pouvez utilisez un objet matrice comme créateur de particules mais saviez vous que vous pouvez utiliser un cloneur comme générateur de forme pour des particules et ainsi profiter des effecteurs sur vos particules ! Glissez simplement le groupe de particules (ou à défaut le groupe Global) dans la case Objet d'une Cloneur en mode Objet.
TP

Zoom et pan dans un caméra mapping :

Quand on fait du caméra mapping on a très souvent besoin de zoomer dans l’image pour voir les détails. Cinema 4D nous offre une merveilleuse possibilité à ce niveau grâce à 3 outils un peu cachés mais terriblement puissants. Vous trouverez dans le gestionnaire de commande (SHIFT+F12) les outils Déplacement caméra, Zoom caméra et Loupe de caméra. Ces outils vous permettent respectivement de vous déplacer dans le plan film (similaire au décalage du film), de zoomer et dézoomer dans l’image (changer la focal en somme) et de cadrer une petite zone de la vue (un très pratique mix des deux premiers). A vous de vous créer une petite palette qui va bien à mettre dans un coin avec ces outils magiques :smiley_banane: Pour moi ils sont absolument indispensables dès que je fais du caméra mapping comme icizoom cam

En prime je vous offre cette camera basée sur cette astuce (et l’astuce suivante) qui vous aidera beaucoup :

cam reset

Xpresso relatifs :

Vous voudriez rendre un Xpresso non dépendant des objets ? Au contraire vous voudriez qu’il réagisse sur l’objet sur lequel vous l’appliquez ? Attendez de voir ça. Quand on glisse un objet dans une fenêtre Xpresso on à le choix de la manière dont C4D va faire le lien avec cet objet (il suffit de cliquer sur le noeud).

Pour choisir si ce noeud objet va être en

  • lien absolu (comportement par défaut)
  • chemin relatif (c’est à dire l’objet sur lequel le tag Xpresso est appliqué)
  • en chemin du genre UPPDN qui signifie up, previous, previous, down, next. Qui ira chercher un objet selon un schéma un peu plus compliqué.

Bref y’a de quoi faire et de cette manière vous pouvez créer ce genre de tag et même des choses encore plus complexes :

xpresso


Voilà c’est tout pour pour le moment mais bientôt de nouvelles astuces !